Media-Ratings observe et analyse le contenu des médias suivants :
&
  • d'autres médias écrits et audiovisuels

Duel Villepin - Sarkozy : Arnaud Lagardère aurait-il choisi son camp?

Mis en ligne le 2 septembre 2005

Depuis la fin du mois de mai 2005, les médias français et suisses ont révélé les problèmes conjugaux du couple Sarkozy.

Le 25 août 2005, l’hebdomadaire Paris-Match, qui appartient au groupe Lagardère, a titré :

« CECILIA SARKOZY

L’HEURE DU CHOIX

Avec Richard, elle a passé l’été entre New York et Paris. Le temps de la réflexion»

Ce titre est accompagné d’une photo de Cecilia Sarkozy et de son ami, Richard Attias, en train de consulter un plan d’appartement (ou de bureau).

A l’intérieur du magazine, six pages, dont de nombreuses photos, sont consacrées au sujet. Un article, non signé, commente ces photos et dispense des informations très élogieuses sur l’ami de Cecilia :

« A 45 ans, cet ingénieur de formation, diplômé de mathématiques et de physique, est un manager de haut niveau. Il est le dirigeant de Publicis Events, société organisatrice de quelques uns des plus prestigieux événements internationaux… Richard Attias converse avec les individus les plus puissants de la planète, de Bill Gates à Kofi Annan, et ce bourreau de travail, que l’on décrit comme l’un des experts en communication les plus brillants du moment »

Au regard de la discrétion habituelle des médias français sur la vie privée du personnel politique, on est en droit de se demander pourquoi Paris-Match a si facilement fait sauter ce tabou.

Certains ont affirmé que ce qui vient d’arriver à Nicolas Sarkozy était prévisible puisqu’il a lui-même utilisé sa vie privée dans sa communication politique.

La Tribune de Genève privilégie cette explication dans un article publié le 31 août 2005 : L'été torride des arroseurs médiatiques arrosés.

D’autres penchent plutôt pour une opération de communication bien orchestrée. Cela pourrait être alors une opération de prévention destinée à mettre sur la table ce que le milieu journalistique parisien savait depuis de nombreuses semaines.

Cela pourrait être aussi destiné à déstabiliser Nicolas Sarkozy. Dans ce cas, la teneur de l’article ne laisse que peu de doutes sur son (ou ses) commanditaire(s).

On devrait en savoir plus sur les intentions du groupe Lagardère lorsque sortira le livre de Yves Derai et Aymeric Mantoux consacré à Dominique de Villepin. Selon de bonnes sources, le livre nous apprendrait que les infidélités de Dominique de Villepin ont valu à l’une de ses conquêtes d’avoir été giflée en public par la femme du premier ministre.

Si le groupe Lagardère venait à ne pas traiter les frasques de M. de Villepin et ignorer le livre à sortir, on pourrait alors légitimement penser que le groupe Lagardère s’est bien mis au service du locataire de Matignon. Notons que l’un des lobbyistes du groupe de communication, Jean-Pierre Joulin, entretient des relations très amicales avec le premier ministre.

Par ailleurs, avec le recul et compte tenu des récentes révélations, la lecture d’un test publié le 13 juin 2005 dans l’hebdomadaire féminin « Elle » - qui appartient aussi au groupe Lagardère - quelques jours après la révélation publique, mais non détaillées, des difficultés conjugales du couple Sarkozy - peut laisser penser que le groupe Lagardère a décidé de mener la vie dure au ministre de l’Intérieur.

Ainsi, dans ce test qui se voulait ironique, on pouvait trouver des questions et des réponses qui semblaient surtout destinées à ridiculiser Nicolas Sarkozy tout en donnant des informations codées aux initiés .

Voici quelques extraits de ce test titré : « Etes-vous au bord d’une céciliade ? » :

- Professionnellement, votre mari et vous travaillez : en couple (par exemple : vous êtes charcutiers, marionnettistes, ministre et chef de cabinet…)

- Comment vos amis vous surnomment-ils pour rire ? Nicolas et Cécilia, le couple de légende…

- Votre dernière carte de vœux :Un appel de fonds pour votre grande œuvre commune fondée il y a dix ans, la FCNPQVAJLCDL ( Fondation Cécilia-Nico Pour Que Vivent A Jamais Les Couples De Légende)…

- Votre premier et ex-mari avait quel profil socioculturel ? : Animateur télé du dimanche après-midi

- Qu’est-ce que votre mari actuel écoute su son iPod en ce moment ? : Simon & Garfunkel « Oh, Cécilia, tu me brises le cœur/ Tu me fais douter chaque jour/ Oh Cécilia, je suis à genoux/ Je te supplie de rentrer à la maison… »

- Dans votre entourage, un garçon vous fait des avances pressantes, bien qu’il connaisse parfaitement votre mari et qu’il sache que votre surnom dans la bande, c’est « la forteresse conjugale »…

- Quelle est la phrase fétiche de votre fils de 7 ans ? : il dit « Courage mon papa » quand son père part au bureau…

- Pourriez-vous être attirée par un homme très différent de votre compagnon ? Par exemple, mettons que votre mari soit du genre surdiplômé hyperactif qui roule en Vel Satis, au hasard, pourriez-vous craquer pour un publicitaire à gourmette qui tape dans la main des gens quand il est content ?

- Dans la boite que dirige votre mari, l’UMP (Union moderne de poteries), des rumeurs circulent sur une éventuelle liaison avec une brillante et accorte chargée des ventes. Qu’en pensez-vous ?

A la lecture de ces questions à clef, on s’aperçoit que toutes les informations induites par ce questionnaire n’ont pas encore été révélées au grand public. Il reste donc à attendre les prochaines publications du groupe Lagardère pour mieux les décrypter.

Certains disent qu’Arnaud Lagardère est déjà intervenu pour faire en sorte que certains articles sensibles pour ses « amis » soient retirés de ses publications.

On peut alors se demander pourquoi il a laissé passer ce reportage agrémenté de photos.

Dans le duel qui oppose Nicolas Sarkozy à Dominique de Villepin, Arnaud Lagardère a-t-il été obligé de choisir son camp au nom des intérêts économiques de son groupe ?

Ou bien est-ce un choix politique, idéologique ?

A moins que ce ne soit une soudaine volonté de laisser la presse s’exprimer librement, au risque d’être l’organe de déstabilisation d’un homme politique au profit d’un autre ?

N'hésitez pas à réagir à cet article
Envoyer cet article à un ami
Recevez l'actualité de Media-Ratings :

contact@M-R.fr