Media-Ratings observe et analyse le contenu des médias suivants :
&
  • d'autres médias écrits et audiovisuels

France-Info : voter « non » serait une catastrophe pour la lutte contre le sida…

Mis en ligne le 29 avril 2005

Le 28 avril 2005, Marie-Odile Monchicourt a consacré sa chronique scientifique « Profession chercheur » sur France-Info à la première journée européenne d’immunologie.

Brigitte Autran, membre de la Société Française d’Immunologie, était questionnée sur les recherches qu’elle mène, en coopération avec des équipes européennes, sur un vaccin contre le sida à destination des personnes déjà infectées.

Après avoir interrogé la scientifique sur le contenu et l’ampleur de ses recherches, la journaliste de France-Info conclut ainsi :

M-O Monchicourt : Donc, c'est une recherche européenne ?

Brigitte Autran : C'est une recherche européenne.

M-O Monchicourt : Si jamais le « non » l'emportait ?

Brigitte Autran : Ce serait une catastrophe pour nous tous.

M-O Monchicourt : C’était Brigitte Autran, membre de la Société Française d’Immunologie…

Or, à l’écoute des propos de Mme Autran, il semble que cette dernière se soit contredite puisqu’il apparaît que l’absence de Constitution européenne ne l’a pas empêchée de développer ses travaux, comme le prouve cette citation : « Nous coordonnons actuellement plusieurs essais européens afin de confirmer ces résultats et de les amplifier et d’obtenir des succès encore plus importants ».

France-Info semble donc, comme de nombreux médias publics et privés, engagé en faveur du « oui ». Tous les sujets, même ceux qui apparaissent éloignés du traité constitutionnel, sont utilisés pour effrayer ceux qui auraient la tentation de voter «non ».

Il apparaît donc clairement que France-Info a enfreint les critères suivants de la méthode PHILTRE

- Homogénéité : présentation équilibrée des avis divergents,

- Responsabilité : le journaliste est responsable des informations qu'il délivre. Au nom d'une éthique de la vérité il ne doit pas choisir de présenter une vérité unilatérale. C'est pourquoi sa responsabilité est en jeu à tous les niveaux de la diffusion de l'information,

- Précision : exactitude de l’information

N'hésitez pas à réagir à cet article
Envoyer cet article à un ami
Recevez l'actualité de Media-Ratings :

contact@M-R.fr