Media-Ratings observe et analyse le contenu des médias suivants :
&
  • d'autres médias écrits et audiovisuels

La mort du président Tchétchène

L’ AFP, dont le discours devrait être neutre, a relaté ce dimanche 9 mai 2004 au matin la mort du président Tchétchène Kadirov en ne respectant pas les règles de la précision et de la bonne information.

En effet, elle a entretenu la confusion en utilisant le terme d’ «élimination» (terme généralement réservé aux chefs mafieux ou terroristes) pour son assassinat (un assassinat est un meurtre prémédité) et d’ « administrateur pro-russe de Tchétchénie », ce qu’il n’est plus depuis 7 mois puisqu’il a été élu président le 6 octobre 2003 (même si son élection a été largement contestée).

De son côté, l’agence Reuters est plus prudente et factuelle puisqu’elle écrit

« Le président Tchétchène pro-russe Akhmad Kadirov, l'homme-lige de Vladimir Poutine dans la province séparatiste du Nord-Caucase, a trouvé la mort dimanche à Grozny dans un attentat la bombe qui a coûté la vie à six autres personnes. »

Il est aussi regrettable de constater que le présentateur du journal télévisé de la mi journée (le 12-14) de France 3 du dimanche 9 mai utilise, entre autres formulations, lui aussi le terme « élimination » à propos de la mort du président Tchétchène alors que les expressions « assassinat », « meurtre », « bombe tuant le président », « attaque mortelle » étaient à sa disposition. En effet si l’on regarde la définition du terme « éliminer » donnée par le petit Robert on trouve : « faire disparaître, supprimer ce qui est considéré comme gênant, inutile ou nuisible ». L’emploi de ce terme est donc loin d’être anodin…

Les médias mis en cause n'ont pas réagi à notre article.

N'hésitez pas à réagir à cet article
Envoyer cet article à un ami
Recevez l'actualité de Media-Ratings :

contact@M-R.fr